Playlist Viva la vida


Découvrez Coldplay!

Steve McQueen & Faye Dunaway "The Thomas Crown Affair"

Saturday Night Fever - Medley

Playlist romantique


Découvrez Saint-Preux!

Soirée au chalet enneigé


Découvrez Chris Isaak!

Playlist FUNK (Best of)


Découvrez Sister Sledge!

Playlist ELECTRO (Mr Eklektik)


Découvrez Faithless!

Je ne m'en lasse pas......Sandra Bullock chez les Muppets

samedi 24 janvier 2009

Quelques mots sur mon métier

Le métier d'auxiliaire de vie sociale
L’intérêt pour les problèmes humains que rencontrent les familles ou les personnes confrontées au handicap, au vieillissement ou aux difficultés sociales, mais aussi le goût pour les tâches de la vie quotidienne, sont les motivations de départ pour exercer ce métier.
L'AVS (L’auxiliaire de vie sociale) concourt au maintien à domicile d’une personne en situation de besoin d’aide, dans le respect de ses choix de vie, dans l’objectif de maintenir et/ou restaurer et/ou stimuler son autonomie, concourt également à son insertion sociale et à la lutte contre l’exclusion.
Ce métier requiert de la discrétion, l'AVS adopte un comportement professionnel en cohérence avec l'éthique de l'intervention sociale et veille tout particulièrement au respect des droits et libertés de la personne et de ses choix de vie dans l'espace privé de la personne qui est également son espace de travail. Ce métier requiert aussi la capacité de travailler en équipe et une bonne condition physique.


Les possibilités d'emploi
Le domicile, lieu de l’intervention, est la résidence privative des personnes aidées, principale ou secondaire, habituelle ou temporaire.
L’Auxiliaire de Vie Sociale peut néanmoins trouver un emploi dans les crèches, des lieux d’accueil de la Petite Enfance ou dans des lieux de vie (structures d'accueil pour personnes âgées ou handicapés, non médicalisées). Plus de 80% des auxiliaires de vie sociale sont salariés d’associations ; les autres exercent dans le cadre de la fonction publique territoriale (communes et centres communaux d’action sociale). Cependant, les emplois se situent encore actuellement entre le mi-temps et le temps complet.Du fait de l’allongement de la durée de la vie, de la solvabilité croissante d’un certain nombre de retraités, du fait de la création de l’allocation personnalisée d’autonomie, mais aussi grâce au développement général des services aux personnes et aux familles, ce secteur d’activité est appelé à poursuivre son expansion et à se diversifier.


Le diplôme
Le D.E.A.V.S. (Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Vie Sociale) remplace le C.A.F.A.D. (Certificat d’Aptitude aux Fonctions d’Aide à Domicile). Il est délivré par le Préfet de Région (la DRASS), après validation de l’ensemble des modules (11) de formation. Il est classé au niveau V de la nomenclature interministérielle des niveaux de formation.
Ce diplôme atteste des compétences requises pour effectuer un accompagnement social et un soutien auprès des publics fragilisés dans leur vie quotidienne. Il est obtenu après validation de l’ensemble des modules de formation. Il est positionné en catégorie C (aux termes de l’accord de Branche « Aide à domicile » du 29 mars 2002, modifié par l’avenant n°1 du 4 décembre 2002).

L'évolution de ce métier
L’accès aux formations de technicien de l’intervention sociale et familiale ou à celle d’aide-soignant sont des évolutions possibles du métier d’auxiliaire de vie sociale.

Sources : rhone-alpes.sante.gouv.fr/metiers/sociaux/auxiliairedeviesociale

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire